Ça jazze à l’Ermitage

Anne Paceo CirclesDepuis lundi 24 septembre 2018, le label « LABORIE Jazz » investit le studio de l’Ermitage pour une semaine. Ce label, créé en 2006, a signé une trentaine d’artistes de la scène nationale et internationale et produit une cinquantaine d’albums. Il ne se contente pas d’enregistrer, il accompagne et développe la carrière de chacun de ses artistes sur le long terme comme c’est le cas avec la batteuse Anne Paceo. Depuis 2017, LABORIE produit des concerts pour ses artistes pour leur apporter une meilleure visibilité.

Le festival « LABORIE au Studio de l’Ermitage est couvert dans son intégralité par France Musique dans les émissions Open Jazz d’Alex Dutilh, Banzzai de Nathalie Piolé et Jazz Club d’Yvan Amar. Chaque soirée comprend deux concerts, l’un à 18 heures et l’autre à 20 heures 30.

A la grande surprise des organisateurs, la première soirée a attiré un public nombreux en dépit de l’heure inhabituelle du premier concert. Lors de celui-ci, Anne Paceo et son projet « Circles », 120 concerts au compteur, a fait un triomphe avec sa musique aux rythmes variés et au souffle inépuisable, servie par des artistes de grand talent comme Leila Martial, voix, Tony Paeleman, claviers, et Christophe Panzani, sax ténor et soprano. C’était le jour de la sortie de l’album en vinyle avec une magnifique pochette. Si après l’acquisition de l’album « Circles » en CD ou en vinyle, vous voulez vous faire une idée de l’étendue du talent de cette brillante batteuse, faites l’acquisition de « Fables of Shwedagon », paru sur le même label,  qui est une petite merveille.

Pour le second concert, hélas un peu déserté par l’assistance, c’était au tour de la clarinettiste Elodie Pasquier et son projet « Mona » en quintet, avec Teun Verbruggen, batterie, Romain Dugelay, saxophones, Thibault Florent, guitare, et Olivier Laisney, trompette. J’avais déjà entendu « Mona » l’année dernière dans la même salle mais avec une formation sensiblement différente puisqu’il y avait notamment le trompettiste Fred Roudet. La musique jouée par le groupe, sortant des sentiers battus et riche en émotions, a produit chez moi la même admiration que lors de la première écoute. Elodie Pasquier a un immense talent et nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec elle.

Pour ceux qui penseraient que j’ai sorti la brosse à reluire pour parler des deux artistes précitées, je n’ai qu’un conseil à leur donner : aller les écouter. Ensuite, on en reparle.

J’allais oublier, c’était le dernier concert de « Circles » à Paris et il ne reste plus qu’une date en Province. Dépêchez-vous.

Anne Paceo nous a concocté un nouvel opus chez LABORIE faisant la part belle aux voix et dont la sortie est prévue au début de l’année prochainel, je ne vous en dis pas plus.

Alors, je vous le rappelle, le festival LABORIE c’est jusqu’à la fin de cette semaine avec l’assurance de découvrir ou de redécouvrir de grands talents.

A bientôt, au Studio de l’Ermitage ou… au Studio de l’Ermitage !!!

Olivier Bénizeau

Condividi sui social

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CAPTCHA

*