Au rythme de ces dames !

SAMSUNG CAMERA PICTURESDimanche 19 Mars 2017, le festival « Banlieues Bleues » proposait au Pôle Musical d’Orgemont à Epinay sur Seine ’93), une création réunissant deux artistes qui ne sont plus à présenter et qui sont devenues amies bien avant de connaître le succès : Hindi ZAHRA et Fatoumata DIAWARA.

Cette création intitulée « Olympic Café Tour » fait référence à un établissement situé dans le quartier de la Goutte d’Or à Paris, où, à la même époque, ces deux chanteuses ont fait leurs premières armes.

Devant un parterre fourni de spectateurs, Hindi Zahra et Fatoumata DIAWARA ont interprété un répertoire traitant souvent de sujets graves, toujours avec le sourire et le souci de partager avec le public, sur des rythmes allant du folk à la soul en passant par le funk, tout en gardant leur âme africaine.

Incontestablement, c’est Fatoumata DIAWARA qui a impulsé la dynamique de ce spectacle, faisant admirer une fois de plus ses talents de chanteuse, de danseuse et de guitariste. Hindi ZAHRA qui a fait apprécier ses qualités vocales, a fini par se mettre au diapason de son amie Fatou. Les deux chanteuses ont pu s’appuyer sur le talent de quatre musiciens (un guitariste, un bassiste, un claviériste et un percussionniste) qui ont assuré, sans relâche, un accompagnement résolument « groovy ».

Nous avons eu droit à un « rappel déchaîné » de la part des deux artistes longtemps ovationnées.

Les sourires sur les visages des spectateurs à la sortie de la salle reflétaient indéniablement le plaisir que ce concert venait de procurer.

Olivier BENIZEAU

Condividi sui social

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

CAPTCHA

*